Notre critique du tome 1 de Many Reasons Why

Dessinateur : Minami Tôtarô
Scénariste : Minami Tôtarô
Éditeur : Omaké Books
Collection : Shonen
Genre : Suspense, Social
Public : + 14 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 11 février 2021
Prix : 7,90€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Tsubaki est une lycéenne studieuse et très jolie. Très appréciée de tous, c’est la stupeur quand celle-ci se suicide dans l’école. Après ses funérailles, chaque camarade de sa classe découvre sur son banc une lettre d’adieu écrite par leur amie disparue. Commence un huis-clos éprouvant entre ses élèves qui veulent comprendre ce geste désespéré…

Notre critique

Tsubaki Himeyama est une jeune lycéenne mignonne et intelligente, en couple avec Rihito Akazaki. Elle est appréciée de tous et est très sociable, toujours prête à aider les autres. Elle a un mot gentil pour chacun ou encore, elle aide ceux qui ont besoin de soutien scolaire. C’est donc l’incompréhension quand son corps est retrouvé pendu dans des toilettes un peu fréquentées du lycée. Après les funérailles la jeune fille, les élèves trouvent chacun une lettre d’adieu personnalisée sur leur banc. Nul ne sait qui les a déposé ni ce qu’elles contiennent. Les élèves décident de lire à voix hautes toutes leurs lettres afin de trouver une réponse au geste de leur amie. Entre déballages et allégations, chacun a son idée sur ce qui a poussé Tsubaki à mettre fin à ses jours.

Dans cette série, on a une jeune fille qui rayonne, amie avec tout le monde, studieuse, amoureuse et toujours souriante. C’est la jeune lycéenne parfaite, qui aide ses camarades qui rencontrent des difficultés en cours. Et pourtant, cette dernière n’est pas ce qu’elle parait, puisqu’elle met fin à ses jours dans son lycée. Elle avait préparé son geste, puisqu’avant de mourir, elle a préparé pour chacun une lettre d’adieu qui lui est propre, où elle remercie son destinataire des moments passés avec. Face à elle, on retrouve d’autres adolescents, avec leurs forces et leurs faiblesses. Et surtout, cette situation inédite et angoissante, va les pousser à montrer aux yeux de tous leur vrai visage, pas toujours très reluisant.

Cette série est construite comme une enquête, menée par une classe de lycéens. On y retrouve du suspens, mais également une certaine réflexion. Mais là où l’auteure brille, c’est par le développement de la psychologie et du caractère de chaque personnage, de Tsubaki, en passant par leur professeur, jusqu’à chaque camarade de classe de l’héroïne. Et si on ajoute à ce suspens, un mystérieux classement de chaque membre de la classe, ce huis-clos nous pousse, nous lecteurs, à nous interroger aussi sur le geste de la jeune Tsubaki. Le titre de cette série, ainsi que son histoire, n’est pas sans nous rappeler une série télévisée disponible sur Netflix, 13 Reasons Why. Comme dans la série, on retrouve ici des thématiques fortes mais l’approche et le scénario en sont quand même différents. Cette série a beaucoup de succès au Pays du Soleil Levant, où on la retrouve souvent en première place des classements des lecteurs du site japonais de Manga Ôkoku. Le dessin est très classique, assez fin, avec des alternances de sombres et de clairs, qui mettent en valeur un scénario très bien ficelé.

Notre critique du tome 1 de Many Reasons Why
Conclusion

D'emblée, on plonge dans un univers angoissant dont on ne sortira pas indemne. On suit avec intérêt les raisonnements des camarades de Tsubaki, on assiste à leurs joutes verbales et, petit à petit, on découvre leur vrai visage. On attend la suite avec impatience!

Scénario
95
Dessin
90
Édition
90
Originalité
90
Mise en scène
95
Intérêt sur la durée
95
On a aimé
Le suspens
Le huis-clos angoissant
La psychologie des personnages
On a moins aimé
L'attente pour la suite
95