S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Giovana Serafim
Scénariste : Paulo Serafim
Éditeur : H2T
Collection : Seinen
Genre : Fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 212 pages
Sortie : 16 octobre 2019
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

« ll y a quelques années, en Inde, des scientifiques ont découvert une nouvelle espèce hybride qui mêle les caractéristiques de l’animal et de l’humain, créant une forme de vie supérieure. Cette Espèce, qui a rapidement dominé les humains dont elle se nourrissait, fut baptisée «Kravyads» par les communautés locales. Une appellation que les scientifiques utilisent toujours. Brésil, en pleine forêt Amazonienne, une équipe de chercheurs est sur les traces d’un animal que les habitants appellent “l’Ogre”. Deux frères, Ren et Ryo, accompagnés de Nata forment un trio de jeunes scientifiques qui font partie de l’expédition. Alors qu’ils s’enfoncent dans la jungle, l’équipe est attaquée par une abominable créature qui massacre et dévore tous ceux qui se trouvent sur son chemin. »

Notre critique

Premier manga édité pour ce duo d’artistes nommé Eudetenis. Il met en scène l’Amérique du Sud, qui n’est pas souvent représentée dans les mangas.

Le ton du manga, nerveux et rapide, est donné dès les premières pages. En effet, dès le début de l’histoire, la situation est bien expliquée et le lecteur est directement confronté aux créatures. De plus, les relations entre les trois protagonistes est aussi bien posée.

Ces personnages forment un triangle amoureux classique: Nata est fiancée à Ryo alors que Ren est amoureux d’elle. Ils sont séparés dès la première apparition d’un monstre et ce sont les sentiments de Ren pour la jeune fille qui vont lui donner la motivation d’affronter toutes les épreuves qui l’attendent car il est obsédé par une seule chose: savoir si elle est en vie. Mis à part ses sentiments cachés et la rivalité avec son frère, on ne sait pas grand-chose des personnages. Le lecteur apprend au tout début de l’histoire qu’ils sont trois scientifiques, chacun spécialisé dans un domaine différent et c’est tout.

Le récit est centré sur les recherches de Ren. Sa recherche personnelle, celle de Nata et la recherche pour comprendre d’où viennent ces créatures et comment elles sont arrivées là. Très vite, le lecteur comprend que ces créatures sont artificielles et crées par un généticien. Il y a là un parallèle intéressant à faire avec l’histoire du roman « L’île du docteur Moreau » de H.G.Wells qui met en scène un savant qui cherche à modifier des animaux pour les rendre plus proche des hommes.

Dans ce récit, c’est le contraire qui est fait: ce sont des hommes qui subissent des opérations pour se métamorphoser en animaux. Néanmoins, cela peut poser la question de l’éthique dans les sciences. Malheureusement, à ce stade du récit, le lecteur ne dispose que de quelques éléments disparates. De plus, l’histoire est clairement plus orientée vers l’action et les combats que vers la philosophie.

Cependant, il faut reconnaître que les scènes d’action sont bien mises en scène, nerveuses et prenantes.

Ce premier tome se termine sur l’apparition de celui qui sera le principal antagoniste de Ren. Après quelques scènes de combats bien prenantes, ces quelques pages décrivant un endroit plus calme et présentant de nouveaux personnages permettent au lecteur de reprendre son souffle et lui donnent envie de connaître la suite.

L’édition est soignée et un ex-libris avec une belle illustration est proposé avec ce premier volume.

C’est une série qui s’adresse à de grands adolescents ou de jeunes adultes aimant les scènes d’action. De plus, son décor atypique constitue un atout supplémentaire pour cette série très prometteuse.

Notre critique du tome 1 de Rasetsu - Primal Hunt
Plongez au cœur d’un duel fratricide et suivez une traque implacable aux 4 coins du monde... Action et frissons garantis !
Scénario80%
Dessin80%
Edition85%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Le lieu de l'action (la forêt Amazonienne)
On a moins aimé
  • Le triangle amoureux classique
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.