Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de Signal 100

Em.

Published

on

Dessinateur : Shigure Kondô
Scénariste : Arata Miyatsuki
Éditeur : Delcourt/Tonkam
Collection : Seinen
Genre : Horreur
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 5 septembre 2018
Prix : 7,99€
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Un professeur, souffre-douleur de ses élèves, va leur implanter 100 commandements avant de se jeter dans le vide. Petit à petit, ils vont découvrir les règles de ce sinistre jeu en s’en prenant les uns aux autres. »

Notre critique

Signal 100 nous emmène dans un monde de vengeance imaginé adroitement par le duo de mangakas, établi à travers un professeur soit disant « diminué », la rendant aussi malsaine que possible. Il nous offre un scénario intense avec un suspens allant crescendo et qui nous tient en haleine du début à la fin.

De plus, l’auteur développe chez les protagonistes un jeu de manipulation pour leur propre survie qui nous laisse à certains moments sans voix, mais qui entre parfaitement dans le thème abordé ici. Augmentant le vice de cette vengeance, le professeur se suicide, laissant l’énigme sans solution apparente. Deux étudiants livré a eux mêmes, l’un représentant l’ombre et l’autre la lumière, dont la rivalité reste inexpliquée, sont omniprésents. Ce qui amplifie la trame de l’histoire. Mais leur catégorisation, au fond, est-elle juste ?

Les dessins, plein de détails mais non agressifs, suggèrent une violence faisant très bien passer l’horreur des conséquences de certains actes anodins, dont la peur ressentie et le stress dans lequel évoluent les lycéens de la classe 2-C.

Le rythme que l’auteur entreprend dans cette œuvre ne la rend que plus malsaine et renforce son ambiance gore et pesante, amenant le lecteur à se laisser transporter par l’histoire de ce thriller rondement mené pour autant qu’on aime le genre.

Em.

Lectrice maladive, aucune phrase ne peut lui échapper ! Si les œuvres malsaines ou gores vous font fuir, vous pouvez toujours compter sur Em, c’est plus qu’une passion pour elle...

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sixteen ÷ four =