Connect with us

Critique

Notre critique du tome 10 de Iruma à l’école des démons

Published

on

Dessinateur : Nishi Osamu
Scénariste : Nishi Osamu
Éditeur : Nobi Nobi!
Collection : Shonen Kids
Genre : Comédie, Fantastique
Public : + 8 ans 
Contenu : 192 pages
Sortie : 17 novembre 2022
Prix : 7,20€
Statut de la série : En cours de publication

” Lorsque les “Six doigts de la main”, un gang de criminels redoutables, invoque de gigantesques bêtes démoniaques en plein milieu du parc d’attractions où Iruma et ses amis de la classe anormale sont venus fêter le début des vacances, c’est à eux qu’il revient de contrer la menace ! Il est temps pour les élèves de Babyls de faire face à leurs peurs, d’unir leurs forces et de surmonter leurs faiblesses ! Bref, cette fois-ci, c’est pas de la rigolade !! “

Walter Park, le parc d’attraction où se trouvent Iruma et ses amis est attaqué par des bêtes démoniaques. Ceux-ci ont été invoqués par un gang de criminels afin de libérer Kiriwo, emprisonné dans le sous-sol du parc. Iruma et ses camarades tentent de sauver les visiteurs en affrontant des ennemis d’un genre nouveau pour ces élèves. Sous la houlette de quelques professeurs, les voici prêts à faire face à des bêtes démoniaques mais également à surmonter leurs propres faiblesses.

Les élèves de Babyls ont été séparés lors de l’attaque de trois bêtes démoniaques. Certains ce sont retrouvés au Refuge, avec quelques visiteurs qui y ont trouvé un abri. Mais pour une fois, les démons ont peur et cette panique gagne également les enfants démons. Kuromu, la diablodole, va permettre à ces démons effrayés de se calmer grâce à sa musique. De leurs côtés, Amélie et Opéra se retrouvent face à un rat gigantesque. Amélie va prouver à tous que sa place de présidente du BDE n’est pas usurpée et que son pouvoir héréditaire est déjà très bien maîtrisé, malgré son jeune âge. Iruma, lui, retrouve ses amis Az et Sabnock. Ces deux camarades affrontent un dragon et se chamaillent plus l’un l’autre qu’autre chose. Pourtant, malgré leurs caractères fort différents, ces deux élèves peuvent s’unir pour vaincre leur adversaire. Alors que tout semblait enfin fini, les trois bêtes démoniaques fusionnent entre elles. Iruma et ses amis vont devoir être plus unis que jamais s’ils veulent les détruire pour de bon. De leurs côtés, les prisonniers enfermés dans les sous-sols du Walter Park sont proches de la sortie. Kiriwo sera bientôt libéré…

Ce tome permet aux jeunes élèves de Babyls de mûrir et de prendre conscience qu’ils sont capables d’affronter leurs peurs et de surmonter leurs faiblesses. En s’unissant, ils ont les armes et la puissance nécessaire pour affronter de puissants ennemis. On rigole moins dans ce volume, même si Roméard et sa pétillante famille allège une ambiance plus sérieuse. Une pointe de romantisme saupoudre cette histoire, quand on voit qu’Amélie a les yeux et le cœur qui pétillent d’amour pour Iruma. A la fin de ce tome, on découvre quelques gags en 4 cases, ainsi que quelques croquis d’Osamu Nishi. C’est un Iruma tout heureux qui fait la jaquette de ce dixième volume qui nous en met pleins la vue dans ce parc d’attraction démoniaque.

Iruma à l'école des démons
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Voici un tome qui voit nos chers élèves mûrir chacun à leur manière. Ils grandissent et ils prennent conscience de leurs capacités, ainsi que de leurs ambitions et du chemin qu'ils vont devoir prendre s'ils veulent atteindre leurs buts. On craque devant les sentiments fleurs bleus d'Amélie pour Iruma, qui nous promet un amour digne des shojo qu'elle dévore. Bonne lecture !

Scénario95
Dessin90
Édition90
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha × six = forty eight