Connect with us

Critique

Notre critique du tome 2 de Barbarities

Published

on

Barbarities-banniere-critique-nipponzilla
barbarities-t2-critique-nipponzillaDessinateur : Tsuta Suzuki
Scénariste : Tsuta Suzuki
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Yaoi, romance
Public : Public averti
Contenu : N/A
Sortie : 25 mars 2022
Prix : 8,99 €
Statut de la série au Japon : Terminée en 4 volumes

Joël repousse une fois de plus les avances d’Adam, désintéressé par les choses de l’amour. Blessé et ne souhaitant plus l’importuner, le jeune vicomte lui confie qu’il ne sera plus disponible en dehors du travail. Leur amitié fane en même temps que les jours passent.
La pression des hérétiques prend de plus en plus d’ampleur tandis que les complots politiques, religieux et autres discordes pèsent sur les épaules du seigneur Montagu. Sans oublier la lettre de menace qu’il a reçue, raison pour laquelle Adam a été employé afin de le protéger. Dans le but de démasquer l’expéditeur, le bel adonis déploie des trésors de créativité en plein cœur de l’enquête.

Le volume précédent nous avais laissé avec une intrigue et un complot latents, grande menace sur la personne de Joël. Ce tome 2 de Barbarities nous éclaire un peu et présente même le visage du grand méchant !

Mystère, danger et romance aux accents comiques ponctuent cette suite avec panache. Tandis que Joël se questionne sur la soudaine froideur dont fait preuve Adam à son encontre, les choses se précisent en coulisses. Au point que les deux hommes se retrouvent, par hasard, invités d’une étrange fête aux accents libertins. Joël espère y dénicher une piste le menant au corbeau et à ceux qui en veulent à sa seconde identité, celle de Montague. Il entraîne avec lui un petit groupe de jeunes gens bien motivés à aider leur maître.

Joël pense ainsi aider discrètement Adam dans ses nombreuses tâches de protecteur et d’enquêteur pour ainsi le soulager d’un poids quotidien. Mais voici que le bel Adam est justement au cœur de toute l’attention de la fête, transformé en homme-objet convoité par une mise aux enchères ! Ni une ni deux, Joël mise sur son garde du corps et leur relation se détend enfin. Pas au point de céder à l’appel de l’amour mais qui sait…

Adam est heureux de savoir qu’il compte un peu pour Joël et lui fait part des indices qu’il a trouvé. Il lui présente aussi Olivier et Liszt, un duo atypique, organisateur de la fête qui était, en réalité, destinée à démasquer le corbeau et comploteur. Acceptant d’offrir sa confiance à ces deux recrues qui semblent bien connaître Adam, Joël pense que leurs efforts porteront bientôt leurs fruits.

Et cela se précise en effet, du moins pour le lecteur.

Car la menace s’attache aussi aux pas du tout jeune roi de 10 ans à peine, Chris. Elle se présente sous les traits de son oncle, le prince Simon, subitement revenu d’exil. Le bonhomme n’inspire aucune confiance, pas même au prince Louis et encore moins à son serviteur Gilles. Piégés par Simon, ils pourraient bien se retrouver impliqués malgré eux dans ses funestes projets…

Ce tome 2 de Barbarities multiplie les saynètes et tente de mettre en valeur tous ses personnages en plus du couple vedette que forment Joël et Adam. Tsuta Suzuki nous présente avec plus de détails les liens qui unissent Louis et Gilles. On découvre aussi un personnage revenu du passé pour satisfaire à ses ambitions et voler le trône au tout jeune roi effrayé par sa seule présence. On devine que Joël-Montague, serviteur de la couronne en première ligne, est donc un obstacle pour ce Simon machiavélique. La suite promet d’être mouvementée. Cependant, la romance principale n’avance guère et cela peut finir par lasser le lecteur fan de yaoi.

Côté dessin, c’est un sans faute plein d’élégance et de charme. L’aspect comique du titre, destiné à contrebalancer les instants tragiques et le suspense, offre un bel équilibre à la série, tant il est parfaitement exprimé par le trait de l’artiste. La mise en scène est fluide et directe, elle sert bien le récit. Les décors sont soignés et nous plongent dans un univers très particulier propre à l’histoire.

Cette suite de Barbarities est agréable et entretient plusieurs mystères et axes de lecture mais il ne faudrait pas que la suite reste sur le même rythme au risque de lasser.

Tome 2 de Barbarities
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
Un bon tome 2 avec un vrai récit autour des amoureux en devenir mais côté romance ça tourne un peu en rond...
Scénario85
Dessin100
Édition90
Originalité80
Mise en scène95
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha − eight = one