Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 2 de In the Land of Leadale

Published

on

Dessinateur: Dashio Tsukimi
Scénariste: Ryô Suzukaze
Editeur: Doki Doki
Collection: Shônen
Genre: aventure, tranche de vie
Public: + 12 ans
Contenu: 176 pages
Sortie: 2 mars 2022
Prix: 7,50 euros
Statut de la série : En cours de publication

“Réincarnée dans le futur du monde de Leadale, Cayna – anciennement Kagami Keina – ne cesse d’être étonnée par les différents changements ayant eu lieu au cours des 200 dernières années… Jusqu’au jour où sa rencontre avec un mystérieux marchand ambulant, de passage au village avec ses roulottes, lui en apprend davantage sur la situation actuelle et la position de son fils aîné. Désireuse de retrouver ce dernier, elle décide d’accompagner le marchand jusqu’à la capitale.”

Dans ce volume, Cayna rencontre une caravane marchande dirigée par un étrange personnage nommé Eyrinë. Cet homme-chien a un sens aigu des affaires couplé à une honnêteté chevillée au corps. De suite, il comprend que la haute-elfe n’est pas en phase avec le monde tel qu’il est.

Il commence par l’état géopolitique du monde tel qu’il est. Ensuite, il ira jusqu’à lui donner des cours d’économie quand il se rendra compte qu’elle ne connaît absolument pas la valeur de l’argent.

Cayna accueille ces leçons avec beaucoup de plaisir, bien qu’elle soit stupéfaite des changements qui ont eu lieu dans le monde de Leadale. Elle finira par se renseigner sur ce que sont devenus ses trois enfants. (en réalité, ses rerolls). Apprenant que son fils aîné est devenu archevêque, elle quittera le village afin de se rendre à la capitale pour le voir.

Une fois sur place, elle s’inscrira à la guilde des aventuriers. En accomplissant une quête pour chasser un fantôme d’un bâtiment, elle activera une des tours. Là-bas, elle apprendra que le jeu a fermé il y a 200 ans. Comprenant qu’elle n’y retrouverait aucun de ses anciens amis, elle s’effondre.

Dans ce volume, au travers des découvertes du personnage, le lecteur se rend compte de l’état du monde. Outre le marchand, trois autres personnages sont introduits dans ce volume : les trois ‘enfants’ de Cayna, qui sont devenus tous les trois des notables, chacun dans leur domaine.

Il y a Kärtatz, un nain qui dirige maintenant la maison des artisans. Il surnomme Cayna ‘la vieille’. Sous ses airs bourrus, c’est un grand artisan qui est resté en contact avec son frère et sa sœur. Cette dernière, Maï-Maï, est devenue rectrice de l’académie royale de magie tandis que le dernier, Skargö, est devenu archevêque de Ferskell.

Seul le nain verra sa mère. Il s’empressera de mettre le reste de la fratrie au courant. Le trio se jure de partager du temps avec elle.

Ce deuxième volume met en scène un univers sympathique et amusant mais qui se distingue peu des autres séries d’Isekai. Dans un décor d’héroïc-fantasy, le personnage principal, franchement cheaté par rapport aux autres, tire son épingle du jeu et mène son histoire seul.

Une série sympathique mais qui ne dénote pas par rapport aux autres séries du genre.

Suite à ce qu’elle a découvert dans l’ancienne tour, Cayna est effondrée. Ses enfants se sont jurés de reprendre contact avec elle. Cela sera-t-il suffisant pour la faire sortir de son marasme ?

In the Land of Leadale
75 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Au travers de l’héroïne principale, le lecteur prend connaissance d’un monde au riche passé. Cependant, Cayna étant trop attachée au passé, elle s’effondre en apprenant ce qui est arrivé à Leadale. Arrivera-t-elle à se relever ?

Scénario75
Dessin80
Édition80
Originalité70
Mise en scène75
Intérêt sur la durée70
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha seventy two − sixty eight =