Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 2 de Les Carnets de l’Apothicaire

Published

on

Dessin : Nekokurage
Scénario : Nanao Itsuki
Editeur : Ki-Oon
Collection : Seinen
Genre : historique, enquête
Public : + 12 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 04 mars 2021
Prix : 7,90 euros
Statut de la série : En cours de publication

“Désormais dame de compagnie et goûteuse au service de Gyokuyo, l’une des concubines favorites de l’empereur, Mao Mao commence une nouvelle vie. Alors qu’elle vient juste d’arriver au pavillon de Jade elle se forge très vite une réputation d’excellente apothicaire, à tel point que l’empereur en personne la convoque…”

Fraîchement introduite dans le palais de Jade, Mao Mao se voit confier une mission par l’empereur en personne : soigner sa concubine Lifa. Elle part donc quelques temps au palais de Cristal afin de voir ce qu’il s’y passe.

Une fois cette affaire résolue, toute la cour devra se mettre pour un événement bi-annuel : une réception en plein air dans les jardins du palais. Outre des préparatifs très codifiés, Mao Mao et les autres demoiselles de compagnies vont devoir faire face à un ennemi impitoyable et imprévisible : la météo.

La première partie du volume met le personnage face à un environnement hostile et peu enclin au changement. En effet, sous prétexte que la concubine impériale devait rester apprêtée même à l’article de la mort, la suivante chargée de son maquillage a fait conserver une boite de poudre blanche toxique. Mao Mao finira par mettre la main dessus et fera comprendre de manière forte que l’esthétique passe bien après un traitement médical.

Ces chapitres mettent en avant la hiérarchie très stricte qui règne dans les palais. Chacun tente de se faire bien voir, au mépris parfois d’un bon sens évident. Cependant, après son coup d’éclat, Mao Mao pourra soigner la concubine à son aise. Graphiquement, cela se manifeste par le fait que la jeune fille n’a jamais directement accès au lit de la concubine. Après son coup de colère face aux dames de compagnies, ces dernières n’apparaissent presque pas sur les images alors qu’elle a accès au lit de la concubine et qu’elle lui administre son traitement.

La seconde partie met en scène la préparation des différents palais en vue d’une réception en plein air et le début des réjouissances pendant lesquelles Mao Mao devra embrasser sa fonction à bras le corps : goûteuse.

Sous ses airs grognons et peu liants, Mao Mao se montre prévenante et gentille. Elle prépare un sirop pour protéger le personnel du palais de Jade du froid ainsi que des chaufferettes portatives.

Lors du banquet, elle devra redoubler d’attention afin d’éviter les empoisonnements. Malheureusement, deux incidents auront lieu : une réaction allergique de la part d’une des concubine et l’empoisonnement d’un des ministres. Au travers de ces événements, le lecteur découvrira une partie de l’étendue de ses talents et son côté très organisé : en plus des chaufferettes et du sirop, elle avait préparé un vomitif assez fort pour sauver les empoisonnés.

Ce qui est dommage, par contre, au niveau du récit, c’est que les préparatifs et l’organisation de la réception en plein air ne sont pas expliqués. Le lecteur sent qu’il s’agit de quelque chose d’important mais la manière d’agir des différents personnages laisse perplexe par manque d’explications.

Le récit, centré sur le personnage de Mao Mao, est mis en image par le dessin fin et détaillé de Neko Kurage. Il est agréable à lire et permet au lecteur de continuer sa découverte de la vie à la cour impériale. Seul bémol : un peu plus d’explications sur certains usages seraient les bienvenues afin de pouvoir vraiment profiter pleinement du récit.

Ki-oon propose une édition de bonne qualité. En bonus, il y a deux histoires courtes à la fin du volume.

Comment va se terminer la réception en plein air ?

Les carnets de l'apothicaire
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Découvrez la face cachée du lieu le plus secret de la cité impériale. Dans ce monde de femmes régi par les hommes, Mao Mao aura besoin de toute son intelligence et de tout son savoir pour démêler les intrigues de la cour... Avec son héroïne hors norme et ses décors magnifiques, ce manga événement adapté d'un roman à succès a tout pour plaire. Et vous, aurez-vous le courage de goûter à ses délices ?

Scénario80
Dessin90
Édition85
Originalité90
Mise en scène80
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eighty six + = ninety