Lisez notre avis concernant le tome 2 de Irrésistible et suivez toute son actu sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Notre critique du tome 2 de Irrésistible

Dessinateur : Azusa Mase
Scénariste : Azusa Mase
Éditeur : Kana
Collection : Shojo
Genre : Romance
Public : + 12 ans
Contenu : 168 pages
Sortie : 7 septembre 2018
Prix : 6,85€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Serina et Mizukawa-senpai sortent ensemble depuis presque quatre mois. Le 2e trimestre a commencé et c’est bientôt la fête du lycée, un moment phare de la vie lycéenne !! Mais Serina est témoin pour la première fois du succès de Mizukawa-senpai… Et un autre senpai, considéré comme l’un des plus beaux garçons de la capitale, se rapproche soudain de Serina !! Depuis, tous les jours, son cœur palpite !! »

Notre critique

Le premier tome d’Irrésistible nous avait fait découvrir une romance lycéenne plutôt dynamique, pas prise de tête et agréable à suivre, le tout dans un style de dessin un peu enfantin qui se démarque totalement des mangas shôjo classiques. À présent, nos deux personnages sont en couple depuis plusieurs mois, et on les retrouve tels qu’on les avait appréciés dans le premier volume.

Serina, pas du tout timide ou du genre à se laisser marcher sur les pieds, est toujours aussi honnête avec ses sentiments, un trait de qualité très rare pour une héroïne de shôjo ! Loin de se comporter en sainte-nitouche, c’est elle qui prend les devants dans leur relation, et son caractère aimable et franc lui permet de discuter les choses ouvertement avec son petit-ami lorsqu’elle fait face à un problème. En cela, elle est une héroïne très attachante et enthousiaste.

Mizukawa, pour sa part, est fidèle à lui-même et se montre parfois légèrement apathique. Cependant, on sent que de réels sentiments commencent à se développer entre Serina et lui, des sentiments renforcés par la jalousie qui monte lorsqu’apparaît un rival amoureux. C’est un véritable plaisir de sentir l’amour naissant des deux personnages et le bonheur dans chaque instant de leur vie de couple, notamment durant leur rendez-vous dans un parc d’attraction, romantique à souhait ! On découvre également certaines scènes un peu plus osées dans ce tome que dans la plupart des shôjos, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Cependant, on avait reproché au premier tome un développement bien trop rapide de leur relation, et le résultat commence malheureusement à se faire sentir dans ce second volume. Même si certaines scènes romantiques sont très agréables à lire, autant par leur fond que par leur forme, force est de constater que rien de très palpitant ne se produit dans ce tome… L’apparition d’un rival, qui pourrait bien être prochainement suivi de celle d’une rivale selon certaines allusions faites dans ce tome, pourrait apporter quelques troubles, mais jusqu’à présent aucun réel problème n’a frappé nos deux amoureux. Il est toutefois possible qu’Azusa Mase prenne simplement son temps pour poser les bases de son prochain retournement scénaristique, et seul le troisième volume nous dira si la suite de l’histoire nous réserve plus de surprises.

On retrouve dans ce volume le même charme dans le style de dessin que précédemment. La mise en page est souvent très réussie, et certaines scènes sont un régal pour les yeux. Les arrière-plans restent toujours assez vides ; on regrette un peu le manque de décor dans la première partie du volume, mais l’auteure se rattrape lors du chapitre de leur rencard au parc d’attraction, bien plus beau visuellement.