Notre critique du tome 3 de Cigarette and Cherry

Dessinateur : Daishirô Kawakami
Scénariste : Daishirô Kawakami
Éditeur : Kana
Collection : Life
Genre : Josei, Tranche de vie, Humour
Public : + 14 ans
Contenu : 170 pages
Sortie : 27 novembre 2020
Prix : 7,45€
Statut : Terminé en 10 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

“À peine arrivé à l’université, un jeune homme encore puceau fait connaissance avec une sublime étudiante fumeuse plus âgée que lui. Peu après la soirée de feux d’artifice, l’ex-petit ami de la jeune fille réapparaît. Pour ne pas perdre la face devant cet homme qui souhaite se remettre avec son ex-copine, le kôhai décide de travailler dans le même café que sa senpai. Pour trouver une issue à cette relation triangulaire, il va devoir mûrir… !”

Notre critique

Après les deux premiers tomes très accrocheurs, c’est un vrai plaisir de pouvoir découvrir aussi vite la suite de Cigarette and Cherry, décidément l’un des titres les plus attachants de la nouvelle collection Life des éditions Kana. Dans ce volume, les rivalités amoureuses font rage avec l’intrusion de l’ex-petit ami de « Cigarette » qui cherche à regagner son cœur. Mais notre jeune kôhai plein d’espoir ne va pas se laisser marcher sur les pieds… !

Pour nous, lecteurs, qui avions envie d’encourager le jeune héros fou d’amour pour sa senpai, l’ex-petit ami de cette dernière prend forcément le mauvais rôle. Pour ne rien arranger, il se révèle tout à fait exécrable : prétentieux et possessif, il traite son ex-copine comme si elle lui appartenait sans se soucier une seule minute de ce qu’elle ressent. Leur passé commun, qui nous seront dévoilés durant ce tome, ne font que confirmer tout cela. C’est un personnage extrêmement toxique, à l’image des cigarettes qu’il a habitué notre jeune étudiante à fumer, et qu’on a envie de voir remis à sa place.

Cependant, le jeune kôhai n’est clairement pas encore en mesure de pouvoir affirmer qu’il serait mieux pour sa senpai ! Encore très immature, il réagit toujours au quart de tour et laisse ses émotions avoir raison de lui. Pris dans sa rivalité avec l’ex de Cigarette, il en oublie un peu de se mettre à la place de la jeune fille et ne pense pas forcément à ses sentiments à elle… On sent bien qu’il a encore un bout de chemin à faire s’il veut mûrir suffisamment pour avoir une chance avec elle, ce qui laisse présager un bon développement pour le reste de l’histoire !

Une fois de plus, ce volume enchaîne les petites situations classiques du quotidien de nos jeunes héros en alternant humour et drame sentimental. On apprécie de plus en plus découvrir tous ces personnages pleins de vie et voir les liens qui se forment, lentement mais sûrement, entre eux. Ce tome est toutefois un peu plus sérieux que les deux premiers puisqu’il parle du passé douloureux de Cigarette et que les apparitions répétées de son ex dans sa vie vont créer pas mal de drama, mais ce n’est pas une mauvaise chose. Au contraire, on apprécie voir l’histoire avancer ainsi et on n’en ressort que plus curieux de découvrir la suite.