Connect with us

Critique

Notre critique du tome 4 de The Eminence in Shadow

Published

on

Dessinateur : Sakano Anri, TOZAI
Scénariste : Aizawa Daisuke
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 176 pages
Sortie : 4 mai 2022
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

« Après avoir été propulsé dans un monde parallèle à la suite à un accident, Cid prend un malin plaisir à interpréter son rôle d’Éminence de l’Ombre, un personnage mystérieux qui influence le cours des événements depuis les coulisses et qui possède d’incroyables pouvoirs. Quand un groupe de terroristes qui se fait passer pour Shadow Garden envahit l’académie de Midgar, Cid revêt son costume de Shadow et se lance à la poursuite des preneurs d’otages ! Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre que l’attaque a été commanditée par un individu qui tire les ficelles en coulisses… La seule et unique Éminence de l’Ombre va de nouveau entrer en scène ! »

Shadow et ses acolytes, les Shadow Garden, mettent fin à la prise d’otage qui a lieu à l’Académie de Midgar. La vie reprend son cours au sein de l’école et les dégâts causés par l’incendie sont peu à peu réparés. Très vite, des avis de recherche sont distribués dans la ville afin de capturer Shadow, jugé responsable de meurtres, séquestration, incendie et cambriolage. Cid ne semble pas s’inquiéter de la chose et se met en route pour Lindblum, où ont lieu les “Épreuves de la Déesse”…

Avec la prise d’otages et l’incendie provoqués par des terroristes, l’image des Shadow Garden semble mise à mal. Pourtant, Cid ne semble pas se tracasser de telles futilités et continue ce qu’il a commencé : devenir une éminence de l’ombre. Doué pour convaincre les autres, il arrive à se faire passer pour un veinard qui a évité la mort de justesse et reprend sa formation personnelle vers la voie de l’incompétence ultime. A la demande d’Alpha, il se rend à Lindblum, berceau de la religion la plus populaire de ce monde, la Sainte Parole, et lieu où Olivier aurait sectionné le bras de Diabolos. Il fait le trajet dans le carrosse privé de la présidente du conseil des élèves, Rose, qui a été invitée en tant que juge pour les “Épreuves de la Déesse”. Celles-ci sont en fait des combats rituels entre des challengers qui invoquent la souvenance de guerriers ancestraux qui perdurent dans le sanctuaire et ces derniers. Il faut une certaine correspondance entre les niveaux, sinon le héros ne répond pas à l’appel.

On retrouve Cid/Shadow qui a bien récupéré après ses derniers combats à l’Académie. Il profite des facilités que lui offre la présidente du Conseil des élèves et mène son enquête grâce au soutien inconditionnel de Shadow Garden, jamais loin de lui. Il y a moins d’humour et de situations ambiguës, mais beaucoup d’informations sur Lindblum et ses célèbres combats rituels dans ce tome. Le trait, fin et classique, rend les scènes d’action très fluides et faciles à suivre. Lorsqu’il porte la tenue de Shadow, Cid dégage une prestance fort bien rendue. On en ressent toute la puissance.

The Eminence in Shadow
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Entre enquête, complots et affrontements, on a droit à un volume palpitant et plein d’actions. Obsédé par l’envie de devenir une éminence de l’ombre, rien ne semble détourner Cid de la voie qu’il s’est tracée, même pas les charmes de la jolie Rose! Ce qui est loin d’être le cas de cette dernière, qui n’apprécie pas beaucoup les jolies femmes qui gravitent autour de Cid. Belle lecture!

Scénario90
Dessin80
Édition85
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + sixty eight = seventy seven