Connect with us

Critique

Notre critique du tome 5 de Fairy Tail – 100 Years Quest

Hitaka

Published

on

Dessinateur : Atsuo Ueda
Scénariste : Hiro Mashima
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 8 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 10 juin 2020
Prix : 6,95 €
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Alors que Natsu et son équipe se battent contre leurs compagnons de Fairy Tail, qui sont manipulés par le mage blanc, la guilde de Diabolos en profite pour s’en prendre au dragon divin du bois. Aux portes de la mort, après que son âme ait été retirée de son corps, Natsu devient un Tulpa. Maintenant sous la forme d’un esprit, il peut se battre contre le dévoreur de dragon fantôme. Mais ce dernier prend possession de Makarof. Natsu doit alors combattre le maître qui, même affaiblit, reste un mage puissant, et surtout un ami. Mais dans le corps du maître, Reis le mage fantôme recouvre ses souvenirs ainsi que le lien qu’il a avec Makarof. De son côté, Lucy pense avoir trouvé une solution pour sauver ses compagnons et pour cela, elle va avoir besoin de Kana. Mais la mage des cartes est, elle aussi, sous le contrôle du mage blanc. L’équipe de Natsu tente en même temps de protéger les cristaux d’Aldron des membres de Diabolos mais aussi des membres de Fairy Tail teintés de blanc. Wendy et Carla font de leur mieux face au dévoreur de dragon collant tandis que Erza, après avoir arrêté les assauts amoureux de Jellal, se retrouve face à face avec Luxus. Un combat épique se profile à l’horizon entre deux des mages les plus puissants de Fairy Tail. Pendant ce temps, sur le dos d’Aldron, Touka retrouve enfin son “Mr Natsu” et reprend sa véritable apparence face à lui.

Notre avis

Fight! Fight! Fight! C’est là le maître mot de ce 5ème tome de Fairy Tail- 100 Years Quest. Les combats font rage dans toutes les pages de ce volume. Et quels combats!! Nous aurons tout d’abord la chance de voir Natsu affronter Makarof qui, malgré son âge et son invalidité, reste un mage redoutable. Et ensuite un face à face que l’on n’attendait plus mais que tous espéraient secrètement, Erza VS Luxus. Les deux mages de “rang S” ont chacun une force et un pouvoir inégalés au sein de Fairy Tail et reconnus pas les autres guildes. Leur combat est intense et magnifique à regarder, un vrai plaisir pour les yeux. Le résultat de leur affrontement est inconnu jusqu’à la fin. La licence Fairy Tail est connue pour tous ses combats épiques et ce tome ne fait pas exception à la règle.

L’humour est toujours aussi omniprésent pour notre plus grand bonheur. La petite Wendy devra se battre en étant coincée dans un cocon, ce qui lui donne l’apparence d’un œuf avec des bras et des jambes, ce qui est très drôle. Ensuite, il y a Jellal qui est totalement tourné en ridicule depuis plusieurs tomes. Présenté comme un vrai pervers lubrique, il saute sur Erza uniquement vêtu d’un caleçon, souhaitant se perdre dans la luxure avec elle. Non seulement la pauvre Erza, qui rougit à la seule évocation de l’amour, ne sait plus où se mettre face aux attaques dévergondées de son ami d’enfant dont elle est secrètement amoureuse mais le fait de voir Jellal, un ancien mage sacré toujours aussi puissant, être tourné en ridicule ainsi est vraiment hilarant.

Nous en apprenons plus sur le pouvoir du mage blanc et surtout sur Touka. Ses retrouvailles avec Natsu nous en apprendront plus sur celle possédée par la mage blanc et sur sa rencontre avec son “Mr Natsu”. Il est sûr que Touka nous réserve encore bien des surprises que nous aurons plaisir à découvrir dans la suite de la série.

Le fan-service est toujours aussi présent et les vêtements disparaissent plus vite que les coups ne sont portés. Mais que serait un Fairy Tail sans son fan-service.

Les personnages sont toujours très bien détaillés et nous pouvons même ressentir leur état de fatigue en les voyant. Le chara-design très variés est un plaisir pour les yeux.

Vu les nombreux affrontements, ce volume nous offre des scènes de combats plus épiques les unes que les autres. La puissance de l’affrontement se ressent dans chaque scène avec des lignes de vitesse et des onomatopées qui apportent plus de détails. L’action est très belle à voir et on ne s’en lasse pas.

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.