Connect with us

Critique

Notre critique du tome 5 de The Alexis Empire Chronicle

Published

on

Dessinateur : Sato Yû
Scénariste : Awamura Akamitsu, Sato Yû
Éditeur : Doki Doki
Collection : Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 8 septembre 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : Terminée en 6 volumes

“C’est dans cette vaste étendue qui empeste la mort que va se jouer le sort de l’empire. Léonate et ses troupes vont devoir y affronter l’armée des rebelles. Afin de combler l’écrasante différence du nombre de soldats, le jeune guerrier va choisir d’attaquer par surprise. Alors que les paroles de Rosalia résonnent dans le cœur de chacun, il est temps de se préparer à livrer un grand combat. L’heure de la bataille finale a sonné ! Plongez au cœur d’un grand récit de guerre épique, ponctué de bravoure, d’exploits et de stratégies militaires dans un univers d’heroic fantasy ! “

Leonate, entouré de ses amis Alan, le Comte d’Eidonia, et Sheala, sa conseillère, ainsi que de ses compagnons d’armes, rejoint l’armée de son frère Sirkus. Ayant des troupes moins nombreuses que celles des rebelles menées par Schardt, Leonate et Sheala mettent au point un plan pour une attaque surprise. Celle-ci aura lieu dans la Plaine des morts, un lieu qui empeste la guerre et la mort. Le sort de l’Empire va donc se jouer lors de cet affrontement. Leonate n’a pas droit à l’erreur. Précédé de sa légende de Nosferatu, il se prépare à affronter Schardt et son armée. Allié à son frère Sirkus, le quatrième prince, il tente de pallier à la supériorité numérique de leurs adversaires. Mais les rebelles ont un atout dans leur manche : 4 Saints Chevaliers aux capacités aussi exceptionnelles que leur folie. Malgré des hommes tout aussi valeureux, l’armée de l’Empire peine face aux troupes du Duc de Dinkwood et un nouveau bain de sang macule la Plaine des morts…

Présenté sous la forme d’un récit épique, cette histoire nous emmène dans les légendes de chevaliers héroïques, qui narrent leurs exploits et leur grande bravoure. Il y est question de stratégies militaires et de confiance, le tout sous la forme de grands discours et de grandes envolées lyriques. Ce cinquième volume correspond au combat final qui clôture le premier volume des romans. On y retrouve presque tous les personnages déjà rencontrés, comme Alan et Sheala, bien sûr, mais également Garaï et Tiki, toujours accompagnée de ses amis loups, sans oublier Dame Rosalia, dont l’ombre plane toujours aux côtés de son neveu Leonate. Ce dernier est très touché par le fait que pour la première fois, son frère lui parle comme un chef et un grand frère, alors qu’il l’a toujours ignoré ou presque. Mais Sirkus est un être taciturne dont la tête fourmille de projets et qui ne souffrira pas d’avoir son frère sur sa route…

Le charadesign est toujours aussi détaillé, avec un trait fin et des décors peu présents mais très précis. Ce tome est sombre au niveau de l’ambiance, mais comme l’attaque se passe de nuit, il est difficile de le rendre plus lumineux. Le scénario avance à un rythme effréné et on se dirige assez rapidement vers la fin de cette série épique. Sur la jaquette, on peut voir Leonate brandissant son épée, avec à ses côtés son frère Sirkus et Augens, le conseiller de ce dernier, ainsi que leur ennemi commun, Schardt.

The Alexis Empire Chronicle
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Voici un volume qui met en avant les dons en stratégie de Leonate et de Sheala, ainsi qu'un combat sanglant qui marquera les annales de l'Empire d'Alexis. Le sort de l'Empire dépend de la victoire de Leonate dans la Plaine des morts et malgré de vaillants soldats prêts à mourir pour leur cause, rien n'est encore gagné. On attend le prochain et dernier tome avec impatience !

Scénario90
Dessin95
Édition90
Originalité95
Mise en scène85
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ninety four ÷ ninety four =