Connect with us

Critique

Notre critique du tome 6 de Girls last tour

Published

on

Dessinateur : Tsukumizu
Scénariste : Tsukumizu
Éditeur : Omaké Books
Collection : Seinen
Genre : Aventure, Tranche-de-vie
Public : + 14 ans 
Contenu : 192 pages
Sortie : 1 avril 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : Terminée en 6 volumes

Yûri et Chito errent sans but dans les décombres d’un monde dévasté. Sont-elles les dernières survivantes d’une civilisation éteinte et qu’elles n’ont pas connu? Découvrez notre monde tel qu’il est devenu, au travers du regard aussi naïf qu’innocent des deux jeunes filles…”

Voici déjà la fin de notre voyage en compagnie de nos deux baroudeuses, Yûri et Chito, qui errent depuis déjà 5 volumes dans un monde entièrement dévasté. Elles sont presque arrivées au but de leur voyage, un ascenseur situé plus au nord et conseillé par l’I.A qu’elles ont rencontré précédemment. Ce dernier trajet sera difficile et elles ne sont pas au bout de leurs peines. Alors que l’ascension se fait lentement, le froid et la neige envahissent les ruines qui entourent Yûri et Chito et les vivres s’amenuisent… Malgré cela, elles persévèrent et arrivent au pied de l’énorme ascenseur. Que vont-elles trouver au sommet ?

C’est une série fort sombre que l’on tient entre les mains, car nos deux héroïnes évoluent dans un monde dévasté et en ruines, et ne rencontrent que très peu d’autres survivants, que ce soit des humains, des animaux ou encore une I.A. Pourtant, malgré un univers assez glauque, les deux jeunes filles semblent garder une certaine joie de vivre, qui ressort surtout quand elles peuvent profiter de petits plaisirs tels un bon repas fait de conserves ou encore se faire de nouveaux vêtements dans de vieilles tentures. Elles s’interrogent beaucoup sur l’Homme, la mort ainsi que les émotions ressenties à la vue d’œuvres d’art et ces raisonnements nous permettent de prendre conscience de la condition humaine. La fin nous laisse une sensation de grande tristesse et de vide, car les dernières images sont poignantes, même si l’auteur nous signale dans sa postface, que nos deux héroïnes ont pu profiter de la vie avec le peu qu’elles avaient et qu’elles ont dû être heureuse, à leur manière. Sur la jaquette, faite de noir et de blanc, pour la neige qui les entoure, on retrouve pour une dernière fois Yû et Chito…

Girls last tour
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Voici une série bouleversante, qui met en avant deux héroïnes qui survivent seules dans un monde moribond. On découvre à leurs côtés que les plus grandes joies tiennent à peu de choses, comme une vieille conserve de poisson ou le plaisir de prendre un bain, ou encore de trouver simplement de l’eau, et surtout, qu’au travers de ce récit utopique, nous devons prendre soin de notre monde, avant que celui-ci ne soit dévasté. Magnifique découverte !

Scénario90
Dessin85
Édition85
Originalité85
Mise en scène85
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thirty five + = forty two