Connect with us

Critique

Notre critique du tome 8 de Drifting Dragons

Published

on

Dessinateur : Kuwabara Taku
Scénariste : Kuwabara Taku
Éditeur : Pika
Collection : Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 18 août 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

« Motivé par l’idée de manger le mythique “fondant de viande de dragon de Tian Shan” et appâté par un gain potentiel dix fois supérieur à la normale, l’équipage du Quin Zaza embarque pour la terrible vallée du diable, le labyrinthe de Tian Shan ! Cependant, l’abatteur de dragons, le Plana Grava, dirigé par le capitaine Coulga et mandaté pour sécuriser une nouvelle route commerciale, pourchasse le même dragon qu’eux ! Mais si Mika chasse pour manger, Coulga, lui, traque pour tuer. Alors, qui, du dragonnier ou de l’abatteur, débusquera sa proie ? »

L’équipage du Quin Zaza, qui s’est acquitté de sa dette, se lance dans la recherche du mystérieux dragon de Tian Shan, dont la valeur marchande est 10 fois supérieure à celle des autres dragons. Ils se rendent donc dans le labyrinthe de Tian Shan, appelé également la Vallée Maudite, car très peu de vaisseaux en sont revenus. Mais Mika et ses coéquipiers ne sont pas les seuls à poursuivre ce dragon : un abatteur sous les ordres du capitaine Coulga fonce lui aussi vers cette proie…

Après celui des dragonniers, on découvre le métier d’abatteur, qui consiste, comme son nom l’indique, à abattre les dragons. Sortes de chasseurs de primes, ils ne tuent pas les dragons pour leur chair ou pour leur valeur marchande, mais pour la somme que leur rapportera la mort de la créature. Une fois cette dernière tuée, dans une véritable boucherie le plus souvent, le cadavre est laissé à l’abandon. Le capitaine Coulga porte une véritable haine à l’encontre des dragons et il compte bien massacrer celui-ci, malgré la présence du Quin Zaza. Ne respectant aucune règle du ciel, même tacite, il va jusqu’à mettre en danger la vie de Mika afin d’assouvir sa haine. Heureusement, le Quin Zaza possède un équipage exceptionnel, où chacun est utile et important, avec ses points forts, mais aussi des caractère fougueux et qui n’en font souvent qu’à leur tête.

Dans ce tome, on peut aussi admirer des paysages à couper le souffle. Le dessin est régulier et d’une grande qualité, avec un trait fin et beaucoup de détails. Le scénario nous fait rêver avec ce fameux dragon de Tian Shan, à la chair prétendument délicieuse et incomparable, lui donnant une aura quasi mystique aux yeux, et aux papilles, de Mika. On retrouve toujours d’excellentes recettes à base de dragons. Au début du tome, on a la liste des membres de l’équipage du dragonnier et en fin de volume, il y a un bonus sur la chasse aux dragons expliquée par Takita. Le terrible capitaine Coulga fait la jaquette de ce tome, devant un Mika à cheval sur le dos du dragon de Tian Shan.

Drifting Dragons
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Voici un volume qui nous montre qu’il y a d’autres chasseurs de dragons, en dehors des dragonniers. Ces derniers, peu enclins à tuer les créatures proprement, font usage de méthodes et d’armements peu dignes pour des êtres humains. On est époustouflé par la qualité du graphisme, ainsi que par les magnifiques paysages qui nous sont offerts au regard. Bon voyage !

Scénario95
Dessin95
Édition90
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× eight = seventy two