Notre critique du tome 8 Re:Zero – Re:Life in a Different World from Zero – Arc 3 : Truth of Zero

Dessinateur : Daichi Matsuse
Scénariste : Tappei Nagatsuki
Editeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Fantasy
Public : Tout public
Contenu : 170 pages
Sortie : 15 novembre 2019
Prix : 6,99€
Statut de la série au Japon : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Moby Dick est vaincu et Crush est repartie vers la capitale non sans laisser à Subaru une partie des forces qui seront nécessaires au sauvetage du domaine Mathers. A ce corps expéditionnaire vient se joindre le chevalier Julius. Bien que Subaru n’oublie rien de leur confrontation, il fait bonne figure. Les qualités de Julius seront un atout précieux. Car le culte de la sorcière est aussi en marche et vise Émilia. Pétélgeuse va de nouveau se dresser face à Subaru. Pour la dernière fois ?

Notre critique

Le combat continue après l’heureux dénouement du tome 7. Subaru a désormais l’assurance que ses compagnons de lutte le considèrent à sa juste valeur. Mais quelle est-elle ? Notre jeune héros a évolué grâce à la confiance de Rem, il a cessé de se voiler la face et accepté ses faiblesses. Ce renoncement a fait de lui un meilleur combattant, à sa manière, et sa participation à l’éradication de Moby Dick en est la preuve.

Tous les membres du corps expéditionnaire, ennemis d’hier et sûrement de demain, sont à ses côtés pour vaincre le culte de la sorcière. Subaru se retrouve même en position de chef de file, celui qui élabore la stratégie et l’expose à ses compagnons.

L’arrivée de Julius ne lui déplaît pas puisque le chevalier est très fort. Subaru sait également que les reproches adressés par ce dernier étaient exacts. Il envisage donc de faire table rase de leur récent démêlé. Les préparatifs du raid contre le culte permettent de sécuriser les villageois du domaine mais révèlent qu’Émilia y attise autant la méfiance qu’à la capitale. Sa nature de demi-elfe nourrit la peur de tous. Mais le temps n’est pas venu de convaincre.

Subaru sert d’appât et fait sortir Pétélgeuse de sa cachette. On remarque combien il est désormais bien plus maître de lui et a repris le dessus sur ses émotions. Pétélgeuse le provoque une fois encore et laisse surtout entendre qu’ils seraient très proches de nature. Pétélgeuse se dit évêque du péché au sein du culte et pense que Subaru serait celui de l’orgueil. Pourquoi ? En raison de l’étrange magie qui l’habite. Est-ce lié à son pouvoir de Mort Réversible ? A ce que les habitants du domaine Mathers ont eux aussi ressenti parfois ? Le mystère restera encore entier dans ce tome 8 de Re:Zero Re:Life – Arc 3 : Truth of Zero.

La bagarre a lieu et Pétélgeuse tombe rapidement. Trop sans doute… Quand un autre sbire du culte, un membre des phalanges, surgit et parle, agit, se bat comme Pétélgeuse ! Il faudra le soutien de tous et l’entrée en scène de Ram pour le mettre à genoux. Ils comprennent que les serviteurs du culte de la sorcière peuvent se cacher derrière nombre de visages et que le danger augmente. Soudain, eu cœur du village, un nouvel ennemi est démasqué…trop tard ?

La phase d’auto-affliction suivie d’introspection est enfin terminée pour Subaru. La victoire sur le monstre de la brume a définitivement rappelé à l’ordre sa confiance en lui. Il connaît maintenant ses limites, accepte d’œuvrer en équipe et de ne pas prendre tous les risques seul. Il multiplie donc les chances de victoire et ça fonctionne. Bien sûr, les forces adversaires ne sont pas réduites à néant pour autant mais cette maturité relance le récit.

A ses côtés, Julius apparaît plus sympathique. Moins prétentieux, déployant son art du combat et de la magie, il est un bon atout. De même, le chevalier Ferris, les triplés Mimi, Tivey et Hetarô, le loup mercenaire Ricardo Welkin… Tous ont un rôle à jouer, parfois plusieurs, et chacun apporte son concours avec ses talents propres.

On peut regretter néanmoins que les combats soient si rapidement expédiés, à se demander comment cela a pu auparavant si mal tourner et tant de fois pour Subaru… Mais le round final n’a pas encore sonné et la suite sera sans nul doute pleine d’action.

Toujours sans faute, le dessin accompagne la narration avec sa mise en scène dynamique, ses chara-designs expressifs et variés, ses environnements prompts à envelopper les personnages dans des atmosphères changeantes.

Malgré quelques incohérences, ce tome 8 de Re:Zero Re:Life – Arc 3 : Truth of Zero poursuit le récit. On aime qu’il nous réserve quelques rebondissements sur fond du mystère qui entoure l’existence de Subaru dans cet autre monde.