Connect with us

Critique

Notre critique du tome 9 de Baltzar : La guerre dans le sang

Saya

Published

on

Dessinateur : Nakajima Michitsune
Scénariste : Nakajima Michitsune
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Aventure
Public : + 14 ans 
Contenu : 212 pages
Sortie : 23 février 2020
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

« Depuis le ballon d’observation, Baltzar guide les cadets de l’artillerie pour qu’ils effectuent des tirs de précision sur l’artillerie ennemie. Parvenu à la mettre en déroute, il atterrit dans l’école où il est accueilli en sauveur par ses élèves. Au lieu d’évacuer aussitôt le prince August comme il était prévu, Baltzar est décidé à mener d’abord cette bataille pour défendre l’école assiégée. »

L’école militaire et ses élèves sont toujours face à l’armée d’Erzreich. En mauvaise posture, les élèves peuvent compter sur Baltzar. Changeant un peu les plans prévus, il décide de défendre ses élèves encore assiégés et qui ont subi pas mal de dégâts. Ainsi, se met en place des tactiques et des stratégies pour venir à bout des assiégeants. On peut voir les élèves faire des tranchées, se servir du ballon pour diriger les tirs d’artillerie ou encore manipuler des explosifs. La guerre se fait sur le terrain, mais également à table, avec de la diplomatie : une trêve est accordée pour permettre à l’armée d’Erzreich de récupérer ses soldats morts au front et permettre à tous de se reposer un peu. Pendant ce temps, Helmut Marx Von Babbel tente de rassembler ses troupes afin d’aider ses camarades assiégés dans l’école. Mais le chemin est parsemé d’embûches et le temps est compté.

Ce tome fait la part belle à la stratégie militaire : tranchée, explosifs, tirs de mortier, apparition des futures mines. On est pris dans la tourmente de la bataille, avec ses victoires, ses défaites, ses blessés et ses morts. On en apprend plus sur l’utilisation du mortier, mais également du ballon, qui dans ce tome, a une grande place que ce soit pour guider les tirs d’artillerie ou pour évacuer des blessés. Le scénario est rythmé, on n’a pas de temps mort et il y a beaucoup d’action. Baltzar est un personnage charismatique, qui arrive à imposer ses idées à tous et c’est un grand stratège, qui a toujours de bons plans pour faire avancer la guerre, même si il prétend ne pas l’aimer. Le trait reste régulier et fin, avec beaucoup de détails, que ce soit sur les uniformes ou les décors, quand il y en a. Le manga s’ouvre sur une page couleur montrant les cadets de l’école en haie d’honneur, avec leur professeur Baltzard, et se termine sur quelques pages bonus où l’auteur nous donne des informations sur la vie quotidienne de nos héros. On y découvre notamment des explications sur les canons, l’artillerie ou le mortier. Sur la jaquette, on retrouve Jurij et Timo, les deux jeunes hommes chargés de surveiller l’imprévisible Baltzar.

Baltzar : La guerre dans le sang
95 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Dans ce tome, on suit avec passion la bataille qui se déroule aux pieds des murailles de l’école des cadets. Baltzar est un personnage comme on en aimerait plus dans les mangas, charismatique et emblématique, d’une grande intelligence mais loin d’être parfait. Le tout servi par un dessin précis pas du tout avare de détails. On attend la suite avec impatience !

Scénario90
Dessin90
Édition85
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

÷ one = four